PRESSE

Après Jean-Charles de Castelbajac en 2012, c’est Clément Jamaux - un autodidacte talentueux - qui redonne vie à ce motif d’antan. Avec sa marque «  carnage » 100% made in France, il renouvelle les dessins d’Oberkampf en les couplant à des pièces street-wear. Portée par un style néopaganisme la marque « Carnage », choisit la toile de Jouy pour habiller ses hoodies et pièces typiquement urbaines. Pour l’artiste : « La toile de Jouy traverse les époques et donne un aspect raffiné et peu classique aux vêtements. » Ce caractère anticonformiste est la marque de fabrique de Carnage qui mêle habillement dans cette collection, l’underground street et la royauté léchée de ces motifs intemporels.

http://www.parismatch.com/Vivre/Mode/L-indemodable-toile-de-Jouy-747970